Accueil du site > Foire aux questions > Foire aux questions

Foire aux questions

Projet et tracé

1. Pourquoi le T7 entre Athis-Mons et Juvisy ?
2. Pourquoi le tramway plutôt qu’un autre mode de transport ?
3. Quelle sera la desserte du T7 ? Quels équipements seront desservis ?
4. Quel est le coût du projet ? Qui finance ?
5. Qu’est ce qu’une enquête publique ? Pourquoi une enquête publique sera réalisée sur le projet ?
6. Quand le T7 entre Juvisy-sur-Orge et Villejuif sera-t-il mis en service ?
7. Où seront garés les tramways qui ne circulent pas ?
8. Comment seront les voies du tramway ?

Stations

9. Combien de stations sont prévues sur le tracé ? Où sont-elles situées ?
10. Qu’est-il prévu pour les personnes à mobilité réduite ?
11. Comment seront aménagées les stations ?
12. Quelle sera la configuration de la station enterrée Observatoire ?

Tunnel

13. Pourquoi faut-il un tunnel alors qu’on réalise un tramway ?
14. Le tunnel aura-t-il un impact sur l’environnement ? Le tunnel peut-il impacter les sources du parc de la mairie ?
15. Quel est le coût du tunnel ?
16. Comment sera construit le tunnel ?

Offre de transport : temps de parcours et correspondances

17. Quelles sont les correspondances prévues avec les autres modes de transports ?
18. Combien de voyageurs le T7 pourra-t-il transporter ?
19. Quels seront la fréquence et les horaires du T7 ?
20. Comment va fonctionner le réseau de bus actuel avec l’arrivée du T7 ?
21. Quel va être le temps de parcours entre Villejuif et Juvisy-sur-Orge ? entre Juvisy-sur-Orge et le Pôle d’Orly-Rungis ?
22. Pourquoi fait-on des travaux au pôle d’échanges de Juvisy ?
23. Existe t-il d’autres projets en cours sur le secteur ? Sont-ils compatibles avec le T7 ?

La circulation automobile, piétonne et des vélos

24. Quels effets aura l’arrivée du T7 sur la circulation (RN7, Juvisy-sur-Orge, Val d’Athis…) ?
25. L’avenue Estienne d’Orves sera-t-elle fermée à la circulation ?
26. Quelle place sera faite aux piétons et aux cycles le long de l’itinéraire du T7 ?
27. Les places de stationnement vont-elles être supprimées ?
28. Combien de temps vont durer les travaux ?
29. Les travaux auront-ils un impact sur la circulation (RN7 et centre de Juvisy) ?
30. Ces travaux entraîneront-ils des nuisances pour les riverains ?
31. Est-ce qu’il y aura toujours des places de stationnement disponibles lors des travaux ?
32. En cas de diminution de l’activité économique liée aux travaux, des indemnisations sont-elles prévues ?

Vous avez une question ?


Projet et tracé

1. Pourquoi le T7 entre Athis-Mons et Juvisy ?

La ligne 7 du tramway est un projet initialement étudié et envisagé pour une liaison de Juvisy-sur-Orge (gare RER) à Villejuif (station de métro Villejuif – Louis-Aragon, ligne 7 du métro).

Pour des raisons opérationnelles, techniques et financières, le T7 a été réalisé dans un premier temps de Villejuif à Athis-Mons, actuellement en phase travaux. La mise en service du tramway T7 entre Villejuif et Athis-Mons aura lieu en octobre 2013. Ainsi, le T7 entre Athis-Mons et Juvisy-sur-Orge s’inscrit dans un projet global dont les principaux objectifs sont :
- d’améliorer les déplacements de banlieue à banlieue (desserte des pôles d’emploi comme Orly-Rungis ainsi que des commerces et des équipements de proximité) et de banlieue à Paris.
- de favoriser l’abandon de l’usage de la voiture particulière au profit des transports en commun
- de renforcer, à l’horizon 2018, l’offre de transports en commun dans le Val-de-Marne et l’Essonne grâce aux nombreuses correspondances créées avec les différents modes lourds (métro, RER C et D) et les nombreuses lignes du réseau de bus local.

Le T7 est également l’occasion de :

- requalifier l’avenue François Mitterrand (ex-RN7) en boulevard urbain en supprimant les passages souterrains ;
- et réaménager l’espace public pour permettre une meilleure cohabitation entre les différents modes de déplacement (tramway, automobiles, vélos et piétons).

L’arrivée du T7 au pôle d’échange de Juvisy-sur-Orge permettra notamment de revaloriser le territoire traversé au profit de la qualité de vie (revalorisation le centre-ville de Juvisy-sur-Orge, réaménagement de l’avenue Estienne d’Orves…).

Haut de page


2. Pourquoi le tramway plutôt qu’un autre mode de transport ?

Chaque mode de transport (train, métro, tramway, bus) répond à un besoin spécifique. Le choix du mode est ainsi déterminé en fonction des besoins de déplacement d’un territoire et en s’appuyant sur les estimations de trafic (nombre des futurs voyageurs). Celui-ci permet de définir le mode de transport adapté en fonction des estimations de trafic.

Dans le cadre du projet T7, le choix du mode tramway répond à l’objectif de faciliter les déplacements de banlieue à banlieue et permettre une desserte fine du territoire (inter station de 500 mètres). Le mode tramway s’insère dans la morphologie de la ville, permet de rabattre les voyageurs vers les transports plus structurants comme les gares de RER ou de métro. De plus, il est la réponse la plus adaptée aux estimations de trafic sur l’itinéraire du T7 : 48 000 voyageurs sont attendus par jour à l’horizon 2020.

Grâce à une voie dédiée et à la priorité aux feux, il permet de garantir des temps de parcours fiables et une fréquence de passage élevée (4 minutes en heure de pointe). De plus, le tramway est un mode de déplacement non polluant et silencieux qui offre une haute qualité de service et qui est entièrement accessibles à tous (familles, personnes à mobilité réduite…).

Par ailleurs, la création de ce transport de surface participera également au réaménagement et à la requalification de l’ex-RN7, qui est un axe routier fort et peu valorisé dans le paysage urbain actuel.

Haut de page


3. Quelle sera la desserte du T7 ? Quels équipements seront desservis ?

La portion du T7 qui sera réalisée entre Juvisy-sur-Orge et Athis-Mons afin de compléter la liaison avec Villejuif comprend 6 stations dont une enterrée :

- Juvisy RER qui sera à terme le terminus du T7 entre Juivisy et Villejuif permettra une correspondance avec les RER D et C et le réseau de bus local (Juvisy-sur-Orge) ;
- Maréchal Leclerc qui dessert le centre ville de Juvisy-sur-Orge ;
- Observatoire, qui est une station enterrée, située sous le Parvis de l’Observatoire (Juvisy-sur-Orge) ;
- Stade Delaune qui permet la desserte du quartier Noyer Renard et du stade (Athis-Mons) ;
- Pyramide au niveau du carrefour Pyramide (Athis-Mons) ;
- Le Contin située sur la RN7 (Athis-Mons / Paray Vieille Poste).

Ainsi le T7 entre Juvisy-sur-Orge et Villejuif sera à l’horizon 2020 totalement achevé et comptera au total 18 stations.

Haut de page


4. Quel est le coût du projet ? Qui finance ?

Le coût du T7 entre Athis-Mons et Juvisy-sur-Orge est estimé à 198 millions d’euros (valeur juillet 2011). Ce chiffre comprend : les études et l’ensemble des travaux d’aménagement et de requalification associés à l’insertion du système de transport.
Le coût des rames supplémentaire qui seront nécessaires pour la mise en service du prolongement est estimé à 33M€HT.
Le projet est cofinancé par la Région, le Conseil Général de l’Essonne et l’Etat pour la réalisation de l’infrastructure. Le STIF finance le matériel roulant (les rames) et l’ensemble des couts d’exploitation.
Par ailleurs, le STIF assure la maitrise d’ouvrage du projet.

Haut de page


5. Qu’est ce qu’une enquête publique ? Pourquoi une enquête publique sera réalisée sur le projet ?

Période d’information et de consultation du public sur un projet, l’enquête publique vise à présenter le projet, ses avantages et ses impacts, ainsi que les mesures associées afin que le public puisse s’exprimer en toute connaissance de cause sur l’intérêt public du projet.
L’enquête est ouverte par arrêté préfectoral, qui désigne un commissaire-enquêteur ou une commission d’enquête publique composée de plusieurs membres. À l’issue de l’enquête, un rapport est rédigé par le commissaire enquêteur, sur la base duquel il formule un avis sur le projet. Cet avis peut être soit favorable, soit favorable assorti de réserves et/ou de recommandations, soit défavorable. Suite à cet avis, le préfet pourra prendre un avis de déclaration d’utilité publique des travaux, qui permettra de commencer les opérations.

Une enquête publique est conduite sur des études plus abouties que celles nécessaires à la concertation préalable et sur un projet ne présentant plus de variante.

Haut de page


6. Quand le T7 entre Juvisy-sur-Orge et Villejuif sera-t-il mis en service ?

La mise en service du T7 entre Athis-Mons et Juvisy-sur-Orge est prévue en 2018 en fonction de l’obtention des autorisations administratives et des financements.
Les travaux se dérouleront entre 2015 et 2018.
La partie nord du T7 sera mise en service dans un premier temps entre Villejuif et Athis-Mons en 2013.

Haut de page


7. Où seront garés les tramways qui ne circulent pas ?

Les tramways qui ne seront pas en circulation seront remisés (garées et stockées) sur le site de l’atelier de maintenance (réalisé lors de la première phase du tramway T7) qui se situe à Vitry-sur-Seine.
Ce site permet le stationnement des rames, leur maintenance (réparation, entretien, nettoyage...) et comprend aussi toutes les fonctions d’exploitation comme le poste de contrôle, ou les locaux du personnel...
Afin de permettre une bonne régulation des tramways (garantissant une régularité optimale sur l’ensemble de la ligne), quelques rames pourront aussi être stockées aux terminus (Villejuif, pôle d’échanges de Juvisy sur Orge) ainsi qu’éventuellement au niveau du pôle d’Athis-Mons.

Haut de page


8. Comment seront les voies du tramway ?

A ce stade des études, il est prévu de végétaliser les voies du tramway sur la RN7. En plus d’être un atout esthétique, la végétalisation permettra de rendre l’espace dédié au tramway plus lisible pour les usagers et les automobilistes. Les spécificités du revêtement et des aménagements en fonction des différents secteurs seront étudiées plus finement dans les phases d’études ultérieures.

Par ailleurs, il est à noter que la végétalisation des voies sera complété par de nombreuses plantations d’arbres sur l’ensemble du tracé : près de 200 arbres seront plantés sur la RN7.

Haut de page


Stations

9. Combien de stations sont prévues sur le tracé ? Où sont-elles situées ?

La portion du T7 qui sera réalisée entre Juvisy-sur-Orge et Athis-Mons afin de compléter la liaison avec Villejuif comprend 6 stations dont une enterrée :
- Juvisy RER qui sera à terme le terminus du T7 entre Juivisy et Villejuif permettra une correspondance avec les RER D et C et le réseau de bus local (Juvisy-sur-Orge) ;
- Maréchal Leclerc qui dessert le centre ville de Juvisy-sur-Orge ;
- Observatoire, qui est une station enterrée, située sous le Parvis de l’Observatoire (Juvisy-sur-Orge) ;
- Stade Delaune qui permet la desserte du quartier Noyer Renard et du stade (Athis-Mons) ;
- Pyramide au niveau du carrefour Pyramide (Athis-Mons) ;
- Le Contin située sur la RN7 (Athis-Mons / Paray Vieille Poste).

Ainsi le T7 entre Juvisy-sur-Orge et Villejuif sera à l’horizon 2020 totalement achevé et comptera au total 18 stations.

Haut de page


10. Qu’est-il prévu pour les personnes à mobilité réduite ?

L’ensemble des stations, ainsi que l’ensemble des rames du T7, seront accessibles à tous y compris la station enterrée Observatoire.


11. Comment seront aménagées les stations ?

Les stations sont conçues pour accueillir des rames de tramway de 33 mètres de long. Les quais seront totalement accessibles.
Le quai de la station du pôle d’échanges de Juvisy-sur-Orge sera plus large pour pouvoir faciliter les flux piétons en correspondance avec les lignes de bus du réseau local et les RER.
Les stations seront équipées d’une borne billettique (pour acheter des tickets ou recharger son pass Navigo), de sièges et d’écran d’information pour connaître le temps d’attente avant les prochains tramways.

Haut de page


12. Quelle sera la configuration de la station enterrée Observatoire ?

La station Observatoire, située à 17 mètres de profondeur, sera davantage configurée comme une station de métro. L’accès se fera depuis le parvis de l’Observatoire et la RN7 par des ascenseurs, des escaliers mécaniques ainsi que des escaliers simples.

Ces accès conduisent à une mezzanine où les voyageurs pourront choisir leur direction.
En surface, le parvis de l’Observatoire hébergera les bornes billettiques, le stationnement des cycles.

Par ailleurs, la station sera équipée de l’ensemble des dispositifs de sécurité propres aux stations enterrées.

Haut de page


Tunnel

13. Pourquoi faut-il un tunnel alors qu’on réalise un tramway ?

Le T7 s’insère sous la RN7 et parcourt 900 mètres en souterrain entre le plateau et le centre-ville de Juvisy. Ce tracé est le résultat d’une réflexion portant à la fois sur les temps de parcours, le respect de l’urbanisation existante et l’insertion du tramway au niveau du centre-ville de Juvisy. Le passage en souterrain du T7 permet de garantir les meilleurs temps de parcours et conditions d’insertion du tramway tout en limitant son impact foncier.

Il s’agit de maintenir des temps de parcours compétitifs mais également de faciliter l’insertion du T7 entre le plateau de Juvisy sur Orge et le centre de la commune où il existe une très forte pente (le tramway a une faculté limitée à franchir les pentes). En outre, le passage en souterrain a pour avantage de sauvegarder le patrimoine arboré du parc mais aussi d’atténuer l’impact du projet sur les constructions/habitations en limitant les expropriations.

Haut de page


14. Le tunnel aura-t-il un impact sur l’environnement ? Le tunnel peut-il impacter les sources du parc de la mairie ?

La section en tunnel du T7 est longue d’environ 900 mètres ; elle comporte une partie couverte (tunnel et tranchée couverte **) de 510 mètres et une partie de 240 mètres en trémies d’accès **.
La création du tunnel n’aura aucun impact en surface sur la végétation et le patrimoine du parc de la Mairie car il passe suffisamment en profondeur sous le Parc de la Mairie.
Les premiers sondages ont été réalisés en 2010 afin de connaitre la constitution du sous-sol au niveau du parc de la Mairie. Ces sondages ont permis de confirmer la faisabilité du tunnel et de définir les méthodes de construction adaptées à l’environnement. Par ailleurs, les sondages ont montré que le tunnel se situera dans la couche argileuse imperméable bien en dessous du niveau des nappes qui seront de ce fait, très peu impactées par cet ouvrage souterrain.
De nouvelles études hydrologiques sont en cours afin d’adapter les travaux aux caractéristiques des sols.

Haut de page


15. Quel est le coût du tunnel ?

La réalisation du tunnel coûtera environ 46 millions d’euros pour le génie civil du tunnel et de la station Observatoire (le creusement, la réalisation de la structure). Ce coût intègre les aléas constructifs qui pourront être rencontrés pour la réalisation de cet ouvrage en sous-sol.

Haut de page


16. Comment sera construit le tunnel ?

Le tunnel sera construit selon la « méthode traditionnelle » c’est-à-dire « à la pelle » et à l’aide d’outils spécifiques pour le percement de roches. Après le creusement du tunnel, les blocs de terre et de roches non stables seront détachés afin d’éviter tous dommages ultérieurs. Un soutènement sera ensuite mis en place ; il sert de carapace pour le tunnel et permet d’éviter d’éventuels affaissements du terrain. A l’issue des travaux, les voies d’accès à la Mairie de Juvisy-sur-Orge seront rénovées.

Haut de page


Offre de transport : temps de parcours et correspondances

17. Quelles sont les correspondances prévues avec les autres modes de transports ?

Le T7 offrira de nombreuses correspondances avec les modes lourds (ligne 7 du métro à Villejuif-Louis Aragon, RER C et D au pôle d’échange de Juivisy) et le réseau de bus local (Pôle d’Athis-Mons Pôle d’échange de Juvisy).

Haut de page


18. Combien de voyageurs le T7 pourra-t-il transporter ?

Le STIF estime qu’environ 48 000 voyageurs emprunteront chaque jour le T7 entre Villejuif et Juvisy-sur-Orge à horizon 2020 dont environ la moitié sur la partie sud de Juvisy-sur-Orge à Athis-Mons.


19. Quels seront la fréquence et les horaires du T7 ?

Le T7 fonctionnera entre 5h30 et 1h du matin environ. Cette large amplitude horaire répond aux besoins de desserte des pôles d’emploi du secteur d’Orly-Rungis.

Haut de page


20. Comment va fonctionner le réseau de bus actuel avec l’arrivée du T7 ?

Avec l’arrivée du tramway, les moyens seront redéployer sur le réseau de bus local pour faciliter les correspondances, améliorer la desserte et optimiser les temps de parcours.
La restructuration du réseau de bus sera mise en service en 2013 et le bus 285 sera supprimé dès la mise en service du T7 jusqu’à Juvisy-sur-Orge.


21. Quel va être le temps de parcours entre Villejuif et Juvisy-sur-Orge ? entre Juvisy-sur-Orge et le Pôle d’Orly-Rungis ?

Pour aller de Juvisy jusqu’à Villejuif, il faudra compter environ 47 minutes de trajet. Le T7 mettra 22 minutes pour relier le pôle d’échanges de Juvisy au Pôle Orly-Rungis.

Haut de page


22. Pourquoi fait-on des travaux au pôle d’échanges de Juvisy ?

La gare de Juvisy-sur-Orge est la seconde gare d’Île-de-France (en dehors de Paris).Un projet de réaménagement est engagé.
Les travaux du pôle d’échanges de Juvisy ont pour objectifs :
- d’améliorer les déplacements de voyageurs,
- de faciliter l’accessibilité, d’améliorer les correspondances entre la gare routière (terminus de nombreuses lignes de bus) et la gare ferroviaire (RER C et D, ligne TGV)
- de développer les services aux usagers (accueil, sécurité, information).

Le projet prévoit notamment le réaménagement de l’ensemble des passages souterrains et la création d’un bâtiment voyageur sur le parvis qui facilitera l’entrée de la gare.
Les trois gares routières seront elles aussi réaménagées, celle coté Mairie anticipant l’insertion du terminus du T7.
Le pont de franchissement des voies ferrées sera entièrement réhabilité et élargi pour permettre une meilleure circulation des deux roues et des personnes en fauteuil roulant.

Haut de page


23. Existe t-il d’autres projets en cours sur le secteur ? Sont-ils compatibles avec le T7 ?

Le territoire de l’Essonne compte de nombreux projet de transport actuellement mené par le STIF. En articulation avec le projet du T7, on peut compter les Schémas directeurs du RER C et du RER D qui ont pour objectif d’améliorer leur fonctionnement. A proximité du T7, le projet de tram-train Massy-Evry permettra de faciliter les déplacements internes au département de l’Essonne en particulier entre Evry et Massy-Palaiseau qui sont deux pôles d’emplois importants. La mise en service du tram-train Massy Evry est prévue fin 2018.

Haut de page


La circulation automobile, piétonne et des vélos

24. Quels effets aura l’arrivée du T7 sur la circulation (RN7, Juvisy-sur-Orge, Val d’Athis…) ?

L’arrivée du T7 est l’occasion de requalifier la RN7 en la transformant en véritable boulevard urbain.
L’ensemble des passages souterrains (routier ou piéton) sera supprimé. La RN7 comprendra 2X2 voies de circulation. Le tramway sera inséré au centre des voies de circulation. Au sud du carrefour de la Pyramide, des pistes cyclables seront ajoutées à ces aménagements.

Haut de page


25. L’avenue Estienne d’Orves sera-t-elle fermée à la circulation ?

Sur l’avenue Estienne d’Orves, la voirie pourra être utilisée à la fois par le T7, les lignes de bus et les voitures. Ce site mixte (lien vers Glossaire) sera complété par de larges trottoirs qui permettront aux piétons de circuler aisément.
Pendant les travaux, l’avenue sera fermée aux travaux mais l’accès aux commerces et aux habitations sera maintenu. Les riverains pourront continuer à accéder à leur stationnement privatif.

Haut de page


26. Quelle place sera faite aux piétons et aux cycles le long de l’itinéraire du T7 ?

L’arrivée du T7 va permettre d’améliorer les cheminements piétons et de leur apporter plus de confort et de sécurité. En effet, les passages souterrains actuels de la RN7 seront supprimés en faveur de la création de traversées sur la chaussée. Les aménagements réalisés sur la RN7 permettront de limiter la vitesse des véhicules, ce qui apaisera davantage les circulations piétonnes sur ce secteur. De plus sur certaines parties du tracé, comme celle de l’avenue Estienne d’Orves les trottoirs seront élargis.
Des itinéraires cycles sécurisés seront identifiés sur l’ensemble du tracé du T7.

Haut de page


Stationnement

27. Les places de stationnement vont-elles être supprimées ?

Certaines places de stationnement pourront être supprimées, notamment le long de la RN7. La suppression de ces places est nécessaire afin d’offrir aux piétons, aux automobilistes, aux usagers des transports en commun ainsi qu’aux cyclistes, des espaces agréables et adaptés à chaque usage.
Les études en cours et celles à venir s’attacheront à prévoir des capacités de stationnement adaptées aux besoins locaux et à l’environnement urbain.

Haut de page


Travaux

28. Combien de temps vont durer les travaux ?

Les travaux du T7 vont durer trois ans. Ils seront précédés par une phase de préparation (notamment d’installation du chantier, déviation des réseaux ...). A la fin des travaux, des essais seront faits pour éprouver le matériel et coordonner les hommes et le matériel (notamment l’ajustement des feux de circulation), Cette période d’essais permettra aussi aux automobilistes, piétons et usagers de la voirie de s’habituer à la présence du tramway.

Haut de page


29. Les travaux auront-ils un impact sur la circulation (RN7 et centre de Juvisy) ?

Le STIF informera en amont de la phase travaux tous les acteurs concernés sur le planning et le déroulement des travaux grâce à un dispositif de communication adapté.
La plateforme du tramway sera installée sur la voirie. Le STIF s’attachera à minimiser les impacts des travaux sur la circulation dans la conception des réalisations et la conduite des chantiers.

Haut de page


30. Ces travaux entraîneront-ils des nuisances pour les riverains ?

Les travaux se feront a priori de jour et respecteront la réglementation en vigueur en matière de bruit. Ils seront prévus pour gêner au minimum les riverains dont l’accessibilité au domicile sera maintenue.

Haut de page


31. Est-ce qu’il y aura toujours des places de stationnement disponibles lors des travaux ?

Pendant les travaux, certaines places de stationnements pourront être rendues inutilisables pour les automobilistes (stockage de matériel, palissades…).

Haut de page


32. En cas de diminution de l’activité économique liée aux travaux, des indemnisations sont-elles prévues ?

D’éventuelles indemnisations seront étudiées au cas par cas à l’issue des travaux et au regard des pertes générées par les travaux.


Haut de page

Si vous ne trouvez pas la réponse à votre question dans les pages de ce site, contactez-nous via le formulaire ci-dessous. Nous traiterons votre demande dans les meilleurs délais.

  • * Champ obligatoire